Pour quoi faire ?




Les livres aussi ont toujours été une source vitale pour les esprits critiques mais difficile parfois de s’y retrouver et surtout de tout lire. C’est pourquoi notre démarche se propose de recenser, de façon non exhaustive, des textes classiques ou plus d’actualités, des ouvrages polémiques ou plus épris de sagesse (ce qui n’est d’ailleurs pas incompatible !), des auteurs incontournables, d’autres plus rares voire quasiment inconnus. Aucun genre littéraire n’est oublié. En effet, la bande dessinée, lasse de raconter des histoires, s’est mise à interroger le réel depuis quelques années avec des narrations plus documentaires jusqu’à devenir une arme d’instruction massive. Si la majorité des romanciers contemporains a la fâcheuse tendance à explorer essentiellement son nombril, bien loin des préoccupations de la littérature sociale et politique (Zola, Hugo, Jack London,…), le roman noir, lui,  est devenu un véritable terrain d’expérimentation critique contemporain. Les livres pour enfants aussi abordent désormais plus ouvertement des sujets visant à former des citoyens libres et éclairés, de façon directement documentaire ou plus subversive. Et les essais, bien évidemment, demeurent le principal vecteur de transmission d’une pensée.

Parce qu’il faut d’abord comprendre le monde pour pouvoir le changer,
Parce qu’il faut tirer les leçons des luttes passées pour s’en inspirer, pour n’en pas renouveler les erreurs, pour prendre le meilleur dans tout,
Parce qu’il faut sans cesse se battre contre la bêtise, la haine, l’injustice, la barbarie,
Parce qu’il faut des armes pour se battre,
Parce qu’on a déjà perdu, si on renonce,
Voici, en permanente construction, une bibliothèque de références pour ceux qui souhaitent nourrir leur culture politique, analyses et comptes rendus de lectures utiles.
Les livres sont des armes ! 


Où en sommes nous ? Comment en sommes nous arrivés là ? Où voulons nous aller ?

Une société idéale est-elle possible ? À quoi pourrait-elle ressembler ? Quels seraient les moyens de l’instaurer ?
Que penser ? Qui croire ?
Pas de réponse toute faite mais une foule de pistes, d’idées, d’analyses, de constats, de coups de gueule, d’utopies, de propositions, d’expériences, de réalisations…
Un panorama toujours incomplet de l’histoire des idées et des projets de société pour ouvrir et nourrir les débats par d’autres points de vue, d’autres savoirs.
Autant d’incitation à réflexions et prises de conscience, pour s’informer davantage et encore, pour s’organiser, pour rêver, pour agir.
 
 Ernest London,
le bibliothécaire-armurier.